Duplicate content

Haï par les moteurs de recherche, le contenu dupliqué est la bête noire des référenceurs. Pourtant, il reste une règle importante à respecter quand on pratique le métier de SEO. Dans leur course aux résultats les plus pertinents, les moteurs de recherche en sont venus à traquer les contenus de mauvaise qualité, contenu dupliqué y compris.

Qu’entend-on par contenu dupliqué ?

Il n’y a pas de définition stricte avec des chiffres précis, mais il est, généralement, admis qu’il y a contenu dupliqué (duplicate content en anglais) quand 2 textes, se trouvant sur la toile, se ressemblent. Il n’y a pas de consensus quant au pourcentage de similarité considéré comme le seuil de la duplicité. Cependant, certaines estimations parlent d’un pourcentage fixé autour de 50%. On distingue le contenu dupliqué interne du contenu dupliqué externe. On parle de duplicate content interne lorsque 2 pages de votre site ont le même contenu ou quand 2 liens URL différents permettent d’accéder à la même page. Quant au duplicate content externe, il s’agit d’un vol ou d’une copie du contenu d’un autre site. Que cela soit avec l’accord du site en question ou sans. Soucieux de la qualité des résultats de recherche, les moteurs de recherche, depuis quelques années, mènent la vie dure au contenu dupliqué et sanctionnent les coupables sévèrement. Ces sanctions peuvent aller jusqu’à la désindexation du site en question.

Comment éviter le contenu dupliqué ?

Le mot magique pour ne pas subir les foudres de Google et de ses homologues, c’est « originalité. Cependant, pour augmenter les chances de votre site d’être bien classé en référencement naturel, l’originalité ne suffit pas, il faut un contenu de qualité. Appliquez les 4 conseils suivants et vous serez protégés contre le contenu dupliqué.

  • Faire un sitemap propre : les sitemaps correspondent à une liste des pages de votre site transmise à Google. Cette dernière privilégie les URL contenus dans le sitemap.
  • L’importance des redirections 301 : le principe est de fournir aux moteurs de recherche une URL officielle lorsque 2 URL différentes mènent à la même page.
  • Citer les sources : des fois, reprendre le contenu d’un autre site est inévitable. Dans un tel cas, jouez la transparence et citez vos sources. Cela peut se faire par un lien en dofollow. Cependant la meilleure protection consiste à faire le moins de plagiat possible.
  • Rédiger des textes : des textes bien écrits et utiles ne séduiront pas seulement les moteurs de recherche. Mieux encore, ils fidéliseront les visiteurs. Si jamais vous remarquez que votre contenu a été copié par un autre site, adressez-vous au webmaster de ce site ou signalez-le à Google grâce à l’outil spam report.

Besoin de scanner votre site pour repérer tout Duplicate Content interne et externe ? Contactez-nous pour un devis gratuit.

 

Scoop.it
Devis gratuit !

N'hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement ou pour un devis gratuit.

Contact     09 52 51 56 77

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

X